Retour à la Page d'Accueil

Caractéristiques du moteur FLATHEAD -1929 à 1951-

         

 

                                                         

                                                        Les Moteurs V-Twin de marque Harley-Davidson possèdent une longue histoire derrière eux et il est parfois difficile de s'y retrouver. Il est toutefois possible de les identifier aisément quand on connaît leurs caractéristiques respectives.

                                                        Un descriptif des différents moteurs de la marque de Milwaukee et la signification des sigles qui les accompagnent sont des éléments indispensables pour différencier les générations. L'origine des différents noms de V-Twin Harley-Davidson prend principalement sa source au niveau de la forme des cache-culbuteurs de ceux-ci. Par conséquent pour ne pas se tromper sur tel ou tel type de bloc propulseur, il suffit de considérer le haut moteur de  la machine visée pour en déterminer son nom et sa période. Il faut savoir que "head" qui invariablement arrive en fin de nom désignant chaque modèle, signifie tête en anglais. Ensuite, en effectuant ce rapprochement on se rappelle la façon la plus simple permettant de reconnaître les différents V-Twin Harley-Davidson.


    

  Ecoutez le son de ce Moteur par un clic sur la flèche verte au dessus de l'image        

Le Flathead, avec son couvre culbuteurs ailetté et relativement plat, se décompose en une gamme complète de différentes cylindrées : 750cc, 900cc, 1 200cc et 1 340cc.

Le modèle le plus répandu en Europe et tout particulièrement en France, n'est autre que le 750 WLA qui débarqua en même temps que les Américains lors de la seconde guerre mondiale. Ce modèle  standard de 750cc FlatHead à soupapes latérales (d'où son nom de Lateral également très utilisé), construit de 1929 à 1951 recevait comme appellation jusqu'en 1936 DL en standard, DLD en version haute compression, et tout simplement D pour la version Side-car

                            C'est en 1936 que cette fameuse 750cc standard adopte le sigle WL et WLA pour la version militaire. De ce modèle est également dérivée une version sport WLD et une moto de compétition  WLDR.

                            Comme on peut le constater, le 750 Flathead est véritablement utilisé de toutes les façons imaginables comme base, et de plus, il sert même de bloc propulseur pour les Servi-Cars de 1932 à 1974. Ces trois roues construits par Harley Davidson sont destinés en priorité aux garagistes pour dépanner ou remorquer les automobiles, puis aux administrations Américaines.

                             Elles existent  en diverses versions : modèle G pour le standard, GL pour la version plus sophistiquée, GA pour l'armée et GE pour le servi-car disposant d'un démarreur électrique. Il s'agit de blocs moteur similaires à ceux équipant les machines solo, avec en plus une boite disposant d'une marche arrière.

                             Les 1200cc existent également en différents modèles : V pour le standard, VL pour la version en haute compression, et VS et VC pour ceux disposant de boites spécialement destinées aux Side-Cars. Les premières versions de ces motos furent assez décevantes, mais Harley-Davidson remédia très rapidement à ces problèmes de fiabilité et ce modèle devint le plus prisé de la clientèle.

                             Le 1340 Flathead est produit de 1936 à 1944 en deux versions : UL représentant le standard et ULH le modèle destiné aux Side-Cars. Cette machine à l'excellente fiabilité a séduit bon nombre d'utilisateurs, mais le Knucklehead et le 1200 Flathead ont eu raison d'elle.

                             Les modèles K, fabriqués de 1952 à 1956 et ancêtres des Sportster, disposent également  de soupapes latérales et peuvent donc prendre place dans la catégorie Flathead. Ils existent tout d'abord en 750K, puis KR pour la version sport d'où sont dérivées des motos de course. Dès 1954, la série K se compose d'un 900KH et d'un KHK plus sportif en 1955.

 

 

  

Retour Page d'Accueil